Eglise saint Eloi à Bailly-Carrois

Contenu de la page : Eglise saint Eloi à Bailly-Carrois

Vierge à l'Annonciation
Vierge à l’Annonciation

Bien que séparés dans l’église, ces deux statues forment un ensemble. La Vierge est placée dans une niche du mur nord de la nef et Gabriel se trouve à l’ouest du bas-côté nord. Les deux pièces sont peut-être d’abord regroupées ou du moins disposées face à face, les aménagements du XVIIIe siècle n’ayant pas permis de leur restituer leur espace propre.

Hauteur 119 cm
Classé MH 1955
Datation XVIIe siècle


Christ en croix
Christ en croix

Le Christ est placé au-dessus du maitre-autel, tandis que la Vierge est disposée au sud et saint Jean au nord. Les branches de la croix sont ornées de symboles, avec à gauche un taureau, à droite un aigle et au sommet un ange, référence au Tétra morphe des Évangélistes.

Hauteur 120 cm
Classé MH 1955
Matériau Bois
Datation XVIe siècle


Colonne sculptée
Colonne sculptée

Cette colonne sculptée est couronnée d’un chapiteau dorique. Parmi les trois ordres traditionnels de l’architecture, le style dorique se caractérise par le dépouillement du décor dans ses parties hautes. Cette rigueur épurée s’oppose aux volutes sculptées du style ionique. La colonne décorative sert ici de support à une statue, ce qui est assez inhabituel, cet ornement étant généralement inclus dans l’architecture au bâtiment.

Hauteur 200 cm
Matériau Bois
Datation XVIIIe siècle


Banc d'oeuvre
Banc d’oeuvre

Tout comme la chaire, le banc d’’uvre est réalisé en 1771 et porte la signature de Pierre Noircot curé et J. B. Régnier fils ; le prêtre de l’époque a ainsi pu entreprendre des travaux de réaménagement de l’église et passer commande de plusieurs éléments à un artisan local. Une inscription gravée dans le bois rapporte ces deux noms : ’ J’ai été fait par les soins de’ ’. Ces bancs d’église étaient autrefois réservés aux marguilliers, c’est-à-dire aux membres du conseil de fabrique de la paroisse.

Classé MH 1955
Largeur 157 cm
Matériau Bois


Banc d'oeuvre
Banc d’oeuvre

L’abat voix est surmonté d’une statue représentant la Foi assise sur un nuage, portant une étoile dorée au front. La Foi tient un flambeau dans la main droite et un livre dans la gauche. Les quatre panneaux de la chaire sont sculptés successivement d’une trompette du Jugement dernier, d’un glaive séparant un c’Ur enflammé, de la foudre brisant de grands arbres et d’un marteau frappant sur des rochers.

Classé MH 1955
Matériau Bois