La ferme de la Salle à Grandpuits

Contenu de la page : La ferme de la Salle à Grandpuits

Les bâtiments de la ferme formant un quadrilatère sont entourés de douves et, aux angles, 4 tours circulaires avec leurs toits en poivrière. Un pont-levis permettait d’y accéder par une entrée monumentale. Un pigeonnier est situé sur le côté.

Sa majesté rehaussée par quatre tourelles dont les toits pointus viennent à peine de disparaître, ses fossés comblés depuis seulement une dizaine d’années, un pont franchissant les douves, son portail où se remarquent encore les traces d’un pont-levis, soulignent l’importance du passé.
L’on dit que ce fut un « hostel » érigé par les Templiers, qu’il fut aussi maladrerie, mais on verra plus loin, au lieu de Saint Blaise, que cette maladrerie a existé mais qu’il n’est pas certain qu’elle ait été enfermée dans l’enceinte de La Salle.

Actuellement elle a une vocation agricole et de location de matériels. Elle est visible de l’extérieur et ne se visite pas.

En 1367, on lit « L’ostel de Granpuis en Brie que l’on dit La Salle ». En 1582, paraît une description assez large « Le lieu seigneurial de La Salle lez Grandpuys qui se consiste en un long corps d’hostel, estables, granches, pavillons, le tout couvert de thuiles, tournelles, le tout estant clostz de murailles à l’entour et de grands fossés. En 1587, on cite « La Salle de Grandpuys ». En 1595, on cite « Le fief de La salle au balliage de Meleun » (Dict. topo. p. 512). Dans toutes ces citations, il n’est pas question de maladrerie.

Adresses utiles

Mairie de Grandpuits-Bailly-Carrois

Télécharger la Vcard